Le Petit Braquet
 
- Faits divers - Revue de Presse
 
 accueil Retour page d'accueil
 

Date dernière mise à jour : 15-Oct-2018

revue de presse

 

Les dangers de la pratique du vélo ne doivent pas être sous-estimés, dans un contexte ou les accidents se multiplient, les
Quelques conseils :
- avant de partir, vérifiez l'état de votre vélo (pneus, freins, chaines ...)
- Portez votre casque, s'il n'est pas obligatoire, il est juste indispensable,
- Privilégiez les voies de circulation peu fréquentées
- Respectez la signalisation routière.
- Portez des vêtements visibles

LES DERNIERS FAITS DIVERS & DRAMES DE LA ROUTE, relevés sur la presse et le web.


Vendée : un cycliste tué à Saint-Georges-de-Pointindoux

Mercredi 10 octobre 2018

Un accident mortel s'est produit ce mercredi matin à Saint-Georges-de-Pointindoux en Vendée. Une voiture a percuté un cycliste. Les secours n'ont pas réussi à réanimer la victime.

L'accident s'est produit un peu avant 9h ce matin à Saint-Georges-de-Pointindoux près de la Mothe Achard. Un automobiliste d'une vingtaine d'années a percuté un cycliste à hauteur du lieu-dit la Bardonnière, lieu où résidait la victime. Malgré l'intervention rapide des secours, l'homme âgé de 65 ans est décédé sur place.

Le chauffeur de la voiture est indemne. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait été ébloui par le soleil et n'aurait pas vu le cycliste.

Ce nouveau drame intervient alors que le Préfet de la Vendée doit annoncer ce mercredi après-midi une série d'actions pour lutter contre la mortalité routière dans le département, car les chiffres sont très mauvais : sur les 12 derniers mois, 55 personnes sont mortes sur les routes de Vendée. Ce triste bilan monte à 56 avec l'accident survenu ce matin.

Source : FRANCE BLEU


Cyclisme : son père victime d’un accident, Démare «en a marre» des chauffards

Arnaud Démare, le coureur de Groupama-FDJ, s’en est pris au «chauffard» qui a heurté son père, alors qu’il faisait du vélo.

Mercredi 03 octobre 2018

C’est un coup de gueule. Un de plus d’un cycliste envers le comportement de certains automobilistes. Ce mercredi, Arnaud Démare, le coureur de l’équipe Groupama-FDJ, vainqueur d’une étape lors du dernier Tour de France, a publié un message sur les réseaux sociaux pour faire part de la mésaventure survenue à son père Josué.

Celui-ci a été heurté par une voiture alors qu’il se rendait à son travail à vélo, sur les routes de l’Oise. Résultat : un coude fracturé après le choc contre le rétroviseur du véhicule et une grosse frayeur.

Heureusement pour lui, Josué Démare est parvenu à éviter la chute. Mais son fils a regretté l’impunité de l’acte. « Tout va bien jusqu’au jour où il tapera un cycliste ou un piéton avec son aile avant ! »

D’autres coureurs ont aussi haussé le ton dans un passé récent contre le comportement de certains automobilistes, à l’image de Yoann Offredo.

Source : Le Parisien


Saône-et-Loire : la cycliste victime d'un accident est décédée

Dimanche 30 septembre 2018

Ce vendredi après-midi peu avant 16 h 30, un accident avait eu lieu à Nanton entre un 4x4 et une cycliste. Agée d'une trentaine d'années, la cycliste avait été prise en charge par le Samu pour un transfert au CHU de Dijon. Elle n'a pas survécu à ses blessures indiquent nos confrères du Journal de Saône-et-Loire.

Ce vendredi après-midi, vers 16 h 30, un accident de la circulation a eu lieu sur la commune de Nanton, sur une petite route entre le hameau de Vincelles et la commune de Lalheue.

Un 4x4 est entré en collision avec une cycliste d'une trentaine d'années. Selon les premières constatations effectuées par les gendarmes, le conducteur et la cycliste ne se seraient pas vus à un endroit où la chaussée est très étroite. Devant l'état de santé de la jeune femme, les pompiers avaient décidé de recourir à l'intervention de l'hélicoptère du Samu afin de la transférer au centre hospitalier universitaire de Dijon.

Ce samedi, on a appris que la jeune femme, Julie Fevre, n'avait pas survécu à ses blessures. Agée de 33 ans, cette grande sportive était membre de l'Entente athlétique Mâcon et bien connu dans le monde de la course à pied.

Source : le Bien Public


SAINT-PÉRAVY-LA-COLOMBE - Un cycliste tué sur la route Châteaudun - Orléans

Dimanche 30 septembre

Terrible accident sur la route reliant Châteaudun à Orléans (Départementale 955) ce dimanche après-midi. Un cycliste a été percuté par une voiture vers 15 heures à Saint-Péravy-la-Colombe. La victime, âgée de 65 ans n'a pu être ranimée par les secours.


Rhône : un groupe de cyclistes renversé dans le Beaujolais

Un automobiliste a percuté un groupe de cinq cyclistes, qui roulaient sur la commune d'Arnas, ce samedi soir.

Dimanche 23 septembre 2018

La petite commune d'Arnas se réveille encore choquée ce dimanche, après l'accident survenu samedi soir. Il était environ 20 heures dans ce village du Beaujolais quand un groupe de cinq cycliste a été fauché par une voiture. L'accident s'est produit sur la route de Longsard (D43), au niveau du croisement avec la route de Chamburcy, précise Le Progrès, qui rapporte l'information. Les sapeurs-pômpiers sont intervenus et l'un des cyclistes, un homme de 34 ans, a été évacué vers l'hôpital de Villefranche-sur-Saône, dans un état grave. L'autre adulte ainsi que les trois enfants qui composaient le groupe ont été accompagnés jusqu'au domicile familial. Les circonstances exactes de l'accident devront être établies par l'enquête qui a été ouverte.

Source : Lyon Capital


* Cyclisme sur piste: Kristina Vogel, paraplégique, se veut optimiste *

Mercredi 12 septembre 2018

"Je sais que je ne marcherai plus jamais (...) Mais peut-être que je gagnerai ma 12e médaille d'or ailleurs". La pistarde Kristina Vogel, la championne olympique, allemande, onze fois championne du monde, s'est voulue optimiste mercredi pour sa première sortie devant la presse depuis l'accident l'ayant laissée paralysée des jambes fin juin.

"Qu'est-ce que je dois regretter ? La situation est ce qu'elle est. Je vais évidemment trouver d'autres buts", a lancé la jeune femme de 27 ans, souriante, assise sur un fauteuil roulant dans les locaux de la clinique berlinoise où elle a été prise en charge, et où elle avait décidé de convoquer la presse.

En fin de semaine dernière, elle avait accordé un entretien exclusif au magazine Der Spiegel, pour annoncer publiquement qu'elle était désormais paraplégique, après être entrée en collision à pleine vitesse avec un autre cycliste, néerlandais, à l'entraînement sur une piste bétonnée du vélodrome de Cottbus.

"Je ne suis pas une machine, il y a eu des moments où j'ai dû apprendre à laisser sortir les larmes", admet-elle: "Mais je suis là, même sur deux roues ou sur quatre roues. Je ne dois pas me cacher, je voudrais être indépendante".

Interrogée sur ses espoirs perdus d'améliorer son palmarès, elle se montre stoïque: "J'aurais volontiers battu ce record. C'est un rêve qui m'est désormais interdit. Mais peut-être que je gagnerai ma douzième médaille d'or ailleurs", a-t-elle dit, sans préciser si elle envisageait un jour de se lancer dans une discipline handisport.

Pour la première fois depuis l'accident, les médecins l'ont autorisée à rentrer chez elle dans les prochains jours, dans sa ville de Erfurt (est): "Je me réjouis de pouvoir de nouveau dormir dans mon lit, de faire la cuisine moi-même, d'être pour la première fois dans mes murs, d'être seule avec mon compagnon. Je veux reprendre la vie et renoncer au maximum aux aides extérieures", assure-t-elle.

Après avoir remercié son compagnon Michael, Kristina Vogel a également dit combien les marques de soutien l'avaient surprise et émue: "Ca m'a touché très profondément, et ça m'a donné de l'énergie positive. J'ai pleuré de joie, lorsque je suis sortie du coma et que j'ai découvert tous les messages venus du monde entier".

Kristina Vogel a eu la moelle épinière sectionnée au niveau de la septième vertèbre, et perdu toute sensibilité dans les jambes.

Déjà championne olympique de vitesse par équipes en 2012, elle a remporté le titre en individuel à Rio en 2016. Elle a également été titrée en équipe aux Mondiaux de 2012, 2013, 2014 et 2018, en individuel en 2014, 2015, 2017 et 2018, et au Championnat du monde de keirin en 2014, 2016 et 2017.

Source : Le Point-Sport


* Artiguelouve (64) : un cycliste mortellement renversé par une voiture *

lundi 3 septembre 2018

L’accident s’est produit ce lundi matin, route du Pont-de-Lescar

Un cycliste de 68 ans a perdu la vie ce lundi matin, vers 9 heures. Il a été percuté par une voiture alors qu’il circulait route du Pont-de-Lescar à Artiguelouve. En arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours, il n’a pas pu être réanimé. Il est décédé quelques minutes après.

En état de choc, la conductrice du véhicule impliqué a été transporté aux urgences du Centre hospitalier des Pyrénées de Pau.

Source : Sud-Ouest


* Rhône (Beaujolais) : Un cycliste tué dans un choc avec une voiture *

dimanche 26 août 2018

L'accident s'est produit ce matin vers 11 h 20.

Sur la D337, à la sortie des Ardillats et en direction de Poule-les-Echarmeaux, un accident est survenu vers 11 heures ce dimanche matin entre une voiture et un vélo.
La voiture qui s'est déportée, pour une raison encore indéterminée sur la gauche, mais qui apparemment roulait à vive allure a percuté de plein fouet le cycliste, âgé de 63 ans, résidant à Liergues qui participait au 37e Rallye des beaujolais villages.

Le cycliste est décédé sur le coup. L'automobiliste, jeune conducteur, en état de choc a quant à lui été conduit à l'hôpital.

Source : Le Progrès


* Nord. En arrêt cardiaque, un cycliste sauvé grâce à l'appli "Sauv Life" *

vendredi 24 août 2018

Victime d’un arrêt cardiaque dimanche 19 août près de Cambrai, un cycliste a été sauvé grâce à l’application «Sauv Life». Grâce à elle, le Samu a pu géolocaliser le défibrillateur le plus proche et transmettre l’information aux amis de la victime, qui lui ont prodigué les premiers soins.

Il doit la vie sauve à une application mobile. Dimanche 19 août vers 9h, près de Cambrai (Nord), un cycliste a été victime d’un arrêt cardiaque. En attendant que les secours arrivent, le Samu, prévenu par ses compagnons de randonnée, a déclenché l’application Sauv Life.

En quelques secondes, le défibrillateur le plus proche a été géolocalisé. Il se trouvait à la mairie de Saint-Souplet, toute proche. Les amis du cycliste ont donc pu réaliser rapidement des chocs électriques pour relancer le cœur de la victime, rapporte France Bleu Nord.
Gagner du temps

Cette application, en plus d’informer sur la position des appareils de secours les plus proches, permet de prévenir les citoyens volontaires situés à proximité de l’accident en leur envoyant une alerte sur leur téléphone. Ils peuvent ainsi intervenir sur conseils du Samu.

«Les secours mettent en moyenne 13 minutes à arriver, le taux de survie n’est que de 5%, d’où l’importance d’une application comme Sauv Life qui permet de gagner du temps», souligne sur France Bleu Lionel Lamhaut, médecin urgentiste et président de l’association.


* Vallet. Un cycliste décède dans un accident de la circulation *

vendredi 24 août 2018

Les secours sont intervenus ce matin sur la RD 116, à Vallet, mais n’ont rien pu faire pour sauver le cycliste, décédé dans une collision avec un camion. © Ouest-France illustration.
Un homme circulant à vélo est décédé ce vendredi 24 août après une collision avec un poids lourd, dans la commune de Vallet, dans le vignoble nantais.

On ignore les circonstances précises de ce dramatique accident survenu ce vendredi 24 août un peu avant 10 h 30. Un cycliste a été percuté par un camion alors qu’il circulait sur la RD 116, au lieu-dit La Massonnière, à Vallet.

Les secours n’ont rien pu faire pour sauver le cycliste, décédé sur le coup. Le conducteur du poids lourd, lui, n’a pas été physiquement touché, mais il a été très choqué par l’accident.

Source : Ouest-France


Bourges Décès d'un cycliste : le chauffeur qui l'a percuté ne sera pas poursuivi

mercredi 22 août 2018

L’enquête pénale pour homicide involontaire ouverte après la mort d’un cycliste percuté par un camion, dans la nuit de dimanche à lundi à Bourges, a été classée sans suite par le parquet de Bourges hier.

« L’infraction est insuffisamment caractérisée », décrypte le magistrat de permanence. L’enquête de police n’a pas permis de mettre en évidence une faute du chauffeur du camion qui n’a pas vu le cycliste.

« Il était habillé en noir »

« Il était habillé en noir, n’avait pas de gilet réfléchissant et pas d’éclairage réglementaire », poursuit le magistrat. Qui précise que le vélo tout terrain avait un petit éclairage non réglementaire.

L’accident s’est produit en pleine nuit, vers 23 h 50, dimanche soir, à la sortie de Bourges, sur la départementale 2151 (début de la nationale 151 en direction de Saint-Florent-sur-Cher).

Cette route non éclairée est constituée de deux fois deux voies avec un séparateur central. Les véhicules l’empruntant peuvent rouler jusqu’à 110 kilomètres par heure. « Il ressort de l’enquête que cette voie est interdite à la circulation des cyclistes, même s’il n’y a pas de panneau l’indiquant », assure le magistrat du parquet.

« Cette voie est interdite à la circulation des cyclistes »

Effondré après l’accident, le chauffeur du camion (une dépanneuse d’un garage) a expliqué aux policiers qu’il n’avait pas vu le cycliste. Il a seulement entendu un choc et, après s’être arrêté, a constaté la présence d’un homme sur le bas-côté.

La victime, un Berruyer de 22 ans, était en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours. Il n’a pas pu être ranimé. Il se rendait à son travail, à la base logistique de Carrefour, dans la zone d’activités du péage de l’autoroute 71, où il officiait comme intérimaire pour un transporteur.

Source : Le Berry Républicain


La sécurité des cyclistes mise en cause après l’accident mortel à Saint-Chamond

lundi 06/08/2018

Les cyclistes sont-ils en sécurité sur nos routes ? La question est régulièrement posée et notamment après des accidents comme celui de mercredi à Saint-Chamond. Un cycliste de 50 ans est décédé lors d’un choc avec un camion. Une reconstitution a eu lieu ce jeudi pour comprendre ce qui a causé l’accident.

Dans la Loire où on compte des dizaines de vélo clubs, certains cyclistes estiment que sur les routes, les infrastructures sont insuffisantes pour les cyclistes. Jean-Paul Pierremont fait partie du vélo club de Feurs, la Squadra Forézienne. Il sait à quel point les cyclistes sont vulnérables sur la route : “Sur la route, c’est en permanence. On entend une voiture arriver et on pense à notre sécurité.”. Le retraité ajoute : “On est fragiles, on a un petit casque et des gants, c’est tout. Quand on a un choc frontal avec un véhicule, ça peut être très violent.”

À Feurs, la Squadra Forézienne a organisé un stage sur la sécurité routière et un autre sur les premiers secours. Par ailleurs, certains membres du club pointent du doigt le manque d’infrastructures : “Quand on va dans d’autres départements comme le Rhône, on voit des pistes cyclables sur les routes. Il suffit d’avoir 70-80cm. On se sent déjà mieux et l’automobiliste sans doute aussi.” Depuis le début de l’année 2018, il y a eu huit morts sur les routes dans la Loire : quatre automobilistes, deux motocyclistes, un cycliste et un piéton.


À la suite d'un malaise à vélo, le maire d'une commune décède près de la Côte-d'Or

jeudi 02/08/2018

Il était 8 h 35 ce mercredi lorsque les pompiers d'Autun sont intervenus pour un accident de la circulation sur la route de la Drée, à l'entrée du bourg d'Igornay, en Saône-et-Loire.

Un cycliste d'environ 60 ans a chuté de son vélo après un malaise. Les pompiers ont transporté l'homme vers le centre hospitalier d'Autun. Un médecin du Smur était présent ainsi que la gendarmerie qui a sécurisé le périmètre durant l'intervention. La route D26 à l'entrée d'Igornay a été fermée et déviée pendant l'opération.

Malgré les efforts du personnel de santé, le cycliste est décédé, rapporte Le Journal de Saône-et-Loire. Il s'agit de Gilbert Grillot, le maire de Dracy-Saint-Loup.

Source : le Bien Public


Crépol : un cycliste violemment percuté par une voiture qui prend la fuite

jeudi 02/08/2018

mardi matin, c’est à la fraîche que ce cycliste chevronné de 62 ans était parti, depuis Saint-Donat, s’adonner à son sport favori. Parvenu à hauteur du village de Crépol, il roulait sur une grande ligne droite quand une voiture l’a violemment percuté par l’arrière.

Le cycliste a été projeté sur une dizaine de mètres avant de se retrouver prisonnier de fils de fer barbelés. Il portait fort heureusement son casque. Dans le choc, son vélo a été pulvérisé de même que son téléphone portable.

Conscient, la victime a juste pu voir la voiture s’enfuir. Une automobiliste qui arrivait en sens inverse s’est arrêtée pour lui porter secours et alerter les forces de l’ordre. Les gendarmes de Saint-Donat se sont rendus sur les lieux, où ils ont découvert le rétroviseur de la voiture en cause et une partie de son pare-chocs.

Le cycliste a été hospitalisé.

Une enquête a été ouverte pour retrouver activement l’auteur, en fuite, de cet accident.

Source : Le Dauphiné Libéré


Un cycliste de 50 ans meurt dans une collision avec un poids lourd à Saint-Chamond

mercredi 01/08/2018

L'accident s'est produit ce mercredi matin route de Langonand à Saint-Chamond (Loire), un cycliste de 50 ans est mort dans une collision avec un poids lourd.

Un homme de cinquante ans a perdu la vie ce mercredi matin à la sortie de Saint-Chamond sur la D1498, une portion limitée à 50 km/h. Il était accompagné de deux autres cyclistes qui sont indemnes.

Vers 11 heures, pour une raison encore inconnue, le cycliste de 50 ans a quitté sa voie et a percuté le poids lourd qui arrivait en face. L'homme a perdu la vie, le conducteur du poids lourd n'est pas blessé. "Pour l'heure la seule explication c'est la perte de contrôle du vélo" explique la police de Saint-Chamond ce mercredi soir.

La route de Langonand a été en partie coupée à la circulation ce mercredi matin pour l'intervention des secours.

Source : France Bleu