Le Petit Braquet
 
- Ils nous ont quittés en 2017
 
 accueil Retour page d'accueil
 

 

2015

Karl-Heinz Kunde

 

L'ancien coureur cycliste allemand de Cologne Karl-Heinz Kunde, professionnel de 1962 à 1973, est décédé quelques jours après avoir fêté son 80ème anniversaire le 6 janvier, a annoncé mardi la fédération allemande de cyclisme (BDR). Il avait porté le maillot jaune du Tour de France pendant cinq jours en 1966, avant de finir 9ème et 1er allemand à Paris. Il a participé cinq fois à la Grande Boucle. Petit gabarit d'1m59 mais excellent grimpeur, Kunde avait pris la 5ème place du mondial sur route de 1965 remporté par l'Anglais Tom Simpson devant l'Allemand Rudi Altig, le Belge Roger Swerts et le Néerlandais Peter Post à Lasarte-Oria en Espagne. Kunde a terminé 3ème la même année du Dauphiné-Libéré derrière les deux grands rivaux français Jacques Anquetil et Raymond Poulidor. A son palmarès on trouve également le championnat d’Allemagne amateur sur route, une étape du tour du Luxembourg et trois places sur le podium lors des championnats d’Allemagne de cyclo cross. "On a souvent roulé ensemble et je peux vous dire qu'il avait encore une très bonne condition physique et un sacré coup de pédale", témoigne le vice-président de la BDR Marcel Wüst. "C'était un véritable sportif dans l'âme. Je le regretterai beaucoup…" Karl-Heinz Kunde était né le 6 août 1938 à Cologne.

Source : Le Soir

Karl-Heinz Kunde

Walter Boucquet

 

L'ancien coureur Belge Walter Boucquet est décédé le 10 février 2018 à Ingelmunster. Il était né à Meulebeke le 11 mai 1941. Cet excellent rouleur a notamment remporté le Grand Prix des Nations ainsi qu’une étape du Giro, du Midi Libre, du Tour du Portugal, des 4 jours de Dunkerque ainsi que 2 Grand Prix de Belgique et le Tour de l’Oise. Il fut professionnel de 1963 à 1970.

Walter Boucquet

Arnaud Geyre

 

1.83 m pour 67 kg, une allure de mannequin à la jolie gueule, Arnaud Geyre avait avant tout la passion de la vie. Il aimait les belles filles, les cartes et le vélo. Il passait des nuits entières à jouer, délaissant l’entraînement et chez les pros il le paya très cher. L'apogée de sa carrière s'étale sur quatre saisons 1955 à 1958. En 1956 lors de l’épreuve sur route des Jeux Olympiques de Melbourne disputée sous une chaleur torride, il ne peut répondre immédiatement à l'attaque solitaire du grand rouleur Italien Ercole Baldini mais il prend une brillante seconde place. Il confirme quelques semaines plus tard en terminant 8ème des championnats du monde amateur. En 58, il enlève Paris Auxerre et deux étapes du Tour de l’Aude professionnel
Chez les pros il remporte les Boucles du Bas Limousin, le Prix de Tulles, la 2ème étape du Tour de l'Aude, 1er du Tour de l'Hérault, 1er à Sète en 1961. Né le 21 avril 1934 à Pau, il est décédé le 20 février 2018à Château-Thierry dans l'Aisne.

Arnaud Geyre

 

Jozef Timmerman, professionnel de 1963 à 1971 est décédé le samedi 10 mars 2018 à Knesselare. Il était né le 30 octobre 1941 à Knesselare dans l’ouest de la Flandre. A son palmarès, on trouve 2 étapes du Tour du Maroc 64, le Grand Prix de la Basse-Sambre en 1966, la course de Ruddervoorde en 1968 et celle d’Assebroeck en 1970.

Josef Timmerman

Roger Rioland

 

Né le 24 octobre 1924 à Vitry sur Seine, Roger Rioland, champion du Monde de poursuite amateur en 56 est décédé dans sa commune natale le 28 mars 2018. Professionnel de 1947 à 1956, Roger Rioland, a remporté une étape du Tour de l’Oise et le championnat de France de poursuite en 1952.


 

Né le 22 août 1950 à Neuillac, Michel Pitard est décédé le 6 mai 2018, victime d'un malaise lors d’une sortie cycliste entre copains. Passionné de compétition cet homme discret a connu une très longue carrière de 1967 à 1994. Pro à partir du 1er octobre 1972 chez Gitane Frigécrème où il retrouve Joop Zoetemelk, il ne fera qu’un bref passage dans ce milieu. Dans le prologue du Tour d'Indre et Loire, un chrono par équipe remporté par Gitane Frigécrème il passe en tête de sa formation sur la ligne, ce qui lui octroie le maillot de leader. En devançant ainsi les anciens de l'armada Gitane, il s’est involontairement mis toute l’équipe à dos. Par la suite, il ne courut pratiquement plus, étant mis à l'écart pour le reste de la saison. Redevenu amateur en 1974 il s'impose à 24 reprises, avec comme point d’orgue l'Essor Breton. Les années qui suivent confirment définitivement son talent : 12 victoires en 1975, 13 en 76, 23 en 77, 27 en 78, 25 en 79, 18 en 80.


André Desvages

 

Né le 12 mars 1944 à Graye-sur-Mer, en Normandie, André Desvages est décédé le 18 avril des suites d’une longue maladie. Coureur au talent précoce, André Desvages a notamment remporté une étape du Tour de l’Avenir en 1965 année où il termine 3ème du Championnat du Monde des 100 km par équipe. En 1966, il enlève une étape de la course de la Paix. .En 1967, il fait une entrée fracassante chez les pros. Equipier de Merckx, il remporte deux étapes de Paris-Nice. L'année suivante, il enlève une étape du Tour de France, Rouen - Bagnoles-de-l'Orne avant de laisser libre cours à sa vocation d'éducateur. A 26 ans, il devient le plus jeune directeur sportif de l'histoire du cyclisme professionnel. C'est à ce titre qu'à l'automne 1974, chez Gitane, il a fait signer son premier contrat professionnel à Bernard Hinault.
Source : La Nouvelle République

André Desvages : « Pour gagner, il faut toujours pédaler »


 

Né le 24 juillet 1994, Michel Goolaerts est décédé le 8 avril lors de Paris-Roubaix. Membre de l’équipe Veranda’s Willems-Crelan, le jeune espoir Belge a «été victime d’un arrêt cardiaque avant de tomber lourdement sur la route dans le deuxième secteur pavé. Héliporté à Lille il est mort à l’hôpital. Cette saison il avait prit la 20ème place de Kuurne-Bruxelles-Kuurne.


 

André Le Dissez s'est éteint le 4 mai dernier à Paris à l'âge de quatre-vingt-huit ans. Né le 11 novembre 1929 à Plougonven en Bretagne, André Le Dissez fut un coureur très populaire en étant notamment le fidèle équipier de Louison Bobet puis de Raymond Poulidor. Sous le prétexte qu'il avait travaillé aux PTT, il fut surnommé "le facteur". Professionnel de 1957 à 1965, il avait connu son heure de gloire sur le circuit de Charade en remportant l'étape Aurillac-Clermont-Ferrand du Tour 1959.

 


 

David Franek disparait ce 12 decembre, originaire de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne), l’athlète de 44 ans était champion du monde de handbike,un titre remporté l’an passé en Afrique du Sud
Victime d’un accident de moto en 1996 qui lui avait fait perdre l’usage de ses deux jambes, David Franek avait débuté l’handisport par le basket, dans le club de Corbeil, où il est resté 17 ans.
En 2009, il découvre le paracyclisme qu’il pratiquait encore récemment à haut niveau au Stade Français. Son palmarès - 9 titres et 12 podiums au championnat de France, 2 victoires en Coupe du Monde - en faisait l’un des grands spécialistes de sa discipline, où le coureur est presque couché sur le bitume.
Père de deux enfants, David Franek avait également participé aux Jeux Paralympiques de Londres (2012) et Rio (2016), avec à chaque fois une 8e place à l’arrivée.


Michiel Johannes Stolker

 

Michiel Johannes Stolker appelé Michel Stolker ou Mies Stolker, né le 29 septembre 1933 à Zuilen dans la région d’Utrecht est décédé le 28 mai 2018 à Etten-Leur dans le Brabant. Professionnel de 1956 à 1966, il a notamment remporté le Tour du Limbourg, le Grand Prix du Midi Libre, le Tour de Picardie,1 étape du Giro, de la Vuelta, du Tour du Luxembourg et de la Ruta des Sol.

Michiel Johannes Stolker

Andres Gandarias Albizu

 

Andres Gandarias Albizu né le 24 avril 1943 à Ibarruri dans la commune de Muxika en Biscaye est décédé le 27 mai 2018 à Durango (Biscaye). Professionnel de 1967 à 1978 Professionnel de 1967 à 1978, il compte 4 victoires à son palmarès dont la 19ème étape du Giro 1976, une étape du Tour du Pays Basue et la Vuelta a Cantabria 1975. Il termina à deux reprises dans le top 10 du Tour de France : 5ème en 2969 et 9ème en 1968

Andres Gandarias Albizu

Arie den Hartog

 

Arie den Hartog né le 23 avril 1941 à Zuidlandest décédé aujourd'hui, jeudi 7 juin 2018. 3ème du championnat du Monde amateur en 1962 il fut professionnel de 1964 à 1970. Il compte à son palmarès de très belles victoires comme Milan-San Remo en 1965, la Volta a Catalunya en 1966 et l'Amstel Gold Race en 1967. Ila également remporté le Tour du Luxembourg, Paris-Camenbert et le Circuit d’Auvergne. Après sa carrière, il avait ouvert un magasin de cycle à Nieuwstadt.


Freddie Eugen

 

L'ancien coureur danois Freddie Eugen est décédé le 8 juin 2018, à l'âge de 77 ans. Il était né le 4 février 1941 à Copenhague. Professionnel de 1961 à 1970. Il résidait à Zürich, en Suisse, depuis 1961. A son palmarès on trouve notamment - Champion du Danemark de poursuite, 9 courses de 6 Jours (dont 7 avec Palle Lykke) ainsi qu’une étape sur le Tour de Suisse 1963.


Andreas-Kappes

 

L'ancien coureur allemand Andreas Kappes, spécialiste des courses de 6 jours mais aussi vainqueur du Het Volk 1991 et d'une étape du Giro la même année, est décédé, à 52 ans, d'un choc allergique causé par une piqûre d'insecte le 31 juillet 2018. Originaire de Brème, très francophile, il avait notamment couru chez Toshiba avec Jean-François Bernard. Professionnel de 1987 à 2001, il a remporté deux étapes de Paris-Nice, trois du Tour de Suisse, Paris-Camembert, le Trophée Luis Puig et le Tour de Picardie. À la fin des années 90, Kappes avait aussi décroché quatre médailles mondiales sur la piste : l'argent sur la course aux points en 1998, le bronze sur l'américaine en 1996, 1998 et 1999. Il avait stoppé sa carrière cycliste en 2001. Il s'est aussi imposé 24 fois dans des épreuves de Six Jours, dont neuf fois en faisant équipe avec Etienne De Wilde. Kappes avait été suspendu trois mois pour dopage en 1997, à l'issue des championnats d'Allemagne sur piste.

Andréas Kappes

Armand De Las Cuevas

 

Né le 26 juin 68 à Troyes, Armand De Las Cuevas s'est suicidé le 2 août à La Réunion où il vivait depuis plusieurs années. Passé par Reynolds (1989), Banesto (1990-1993 et 1997-1998), Castorama (1993-1995), Casino (1996) et Amica Chips (1999), il comptait notamment à son palmarès une victoire sur le Tour d'Italie en 1994. un titre de champion de France sur route en 1991. Vainqueur de la Clasica San Sebastian en 1994, du Grand Prix des Nations en 1993 et du Critérium du Dauphiné en 1998 il s'occupait depuis sa retraite, il y a 20 ans, d'une formation amateur, le VC Saint-Joseph.. En 1990, cet ancien pistard s'était aussi adjugé une médaille de bronze en poursuite individuelle aux Mondiaux de Maebashi.

Armand De Las Cuevas

Javier Otxoa


Ancien espoir du cyclisme espagnol, Javier Otxoa, est décédé à l'âge de 43 ans à Alhaurin de la Torre en Andalousie des suites d'une longue maladie. Vainqueur d'étape sur le Tour de France en 2000, il avait été victime d'un grave accident, un an plus tard qui avait stoppé brutalement sa carrière. En février 2001, lui et son frère jumeau, Ricardo, avait été fauchés par une voiture à l'entraînement. Ricardo, ne survécu pas et Javier, resté dans le coma pendant un mois était sorti sortir de l'hôpital avec de graves séquelles (paralysie cérébrale). Malgré les difficultés la passion l’emporta et il remonta sur le vélo pour connaître une brillante carrière en handisport : : médailles d'or sur le contre-la-montre sur route et d'argent en poursuite sur piste, aux Jeux Paralympiques d'Athènes, en 2004. Javier Otxoa remporta deux autres médailles quatre ans plus tard à Pékin.

Javier Otxoa, à l'arrivée de la 10e étape du Tour de France 2000, qu'il avait remportée après 155 kilomètres d'échappée.

Javier Otxoa

Jimmy Duquennoy

 

Jimmy Duquennoy, coureur de 23 ans de l'équipe belge WB-AquaProtect-Veranclassic, est décédé le 5 octobre "Jimmy est mort inopinément vendredi soir à son domicile, a indiqué sa formation, classée en Continental Pro. Ce jeune homme était le plus jovial, le plus gentil, le plus ouvert... Il avait commencé ses classes dans notre équipe de formation Color-Code-Aquality Protect avant de réaliser son rêve en devenant coureur professionnel chez Wallonie Bruxelles en 2016".
Né à Tournai le 9 juin 1995 Jimmy Duquennoy aurait été victime d'un arrêt cardiaque. Cette saison il avait terminé 10ème d’A travers la Flandre Occidentale.

Jimmy Duquennoy

Maurice Gandolfo

 

Né le 4 juin 1935, Maurice Gandolfo est décédé le 24 octobre à Montluçon. Professionnel de 1959 à 1965, il était avant tout un grand spécialiste du cyclo-cross. Vice champion du monde de la spécialité en 1962, il ne parvint jamais à s’emparer du titre de Champion de France, terminant 3 fois 2ème et 1 fois 3ème.

Maurice Gandolfo

Roland Danguillaume

 

L'ancien coureur tourangeau Roland Danguillaume est décédé le 3 novembre à Chambray-les-Tours. Oncle de Jean-Louis et de Jean-Pierre Danguillaume, il était l'un des cinq frères de la célèbre fratrie des Danguillaume. Né le 24 août 1925, il avait été professionnel de 1947 à 1954. Il n’a remporté qu’une seule course pro durant sa carrière : le Tour du Calvados en 1952

Roland Danguillaume

Andrea Manfredi

 

L’ancien coureur des équipes Ceramica Flaminia et Bardiani Csf est mort le 29 octobre en mer de Java lors du crash en mer du vol 610 Lion Air peu après son décollage de l’aéroport de Jakarta en Indonésie. Né le 10 février 92 à Massa en Toscane, Andrea Manfredi avait été professionnel de 2013 à 2015. 3ème du Tour du Val d’Aoste en 2012 derrière Fabio Aru, cet excellent grimpeur avait également terminé 5ème du Tour du Frioul 2013. Après s'être retiré du cyclisme, Andrea Manfredi a créé une entreprise de matériel informatique de vélo appelée Sportek.

Andrea Manfredi

Jonathan Cantwell

 

Professionnel entre 2008 et 2014,  Jonathan Cantwell est mort à l'âge de 36 ans. L'Australien memebre de l'équipe Saxo Bank en 2012 et 2013, avait notamment disputé et terminé le Tour de France en 2012. Né le 8 janvier 1982 à Brisbane Janathan Cantwell s’est suicidé le 6 novembre 2018. Il avait mis fin à sa carrière de coureur à l'issue d'une dernière saison avec la formation Drapac en 2014. Son palmarès s’orne de nombreuses victoires : une étape du Jayco Herald Sun Tour en 2009,  3 étapes et le classement général du Tour d’Atlanta 2009, le Tour of Elke Grove 2010le championnat d’Australie du critérium en 2011 et deux étapes du Tour de Taïwan 2012.

Jonathan Cantwell

Gottfried Weilenmann

 

L'ancien vainqueur du Tour de Suisse, Gottfried Weilenmann, est décédé à l'âge de 98 ans., le 8 novembre, dans la maison de repos de Lugano. Né le 20 mars 1920, son début de carrière fut retardé par la guerre. En 1949. en l'absence de Ferdi Kübler et Hugo Koblet, les stars du cyclisme Suisse qui avaient renoncé à participer à la 13ème édition de leur Tour National, Gottfried Weilenmann su saisir sa chance.. Après 8 étapes et 1874 kilomètres, il s’imposait avec neuf secondes d'avance sur son compatriote Georges Aeschlimann. Professionnel de 1945 à 1953, il remporta également le Grand Prix de Lausanne en 1950 et le championnat de Suisse sur route en 1952. Cette même année, il décrochaa la médaille d'argent à la course sur route du Championnat du Monde au Luxembourg, laissant derrière lui de grands noms tels que l'italien Fiorenzo Magni, le français Louison Bobet et le belge Rik van Steenbergen. Il a également terminé 2ème du Tour de Catalogne et du Grand Prix de Lugano et 12ème du Tour de France en 1952

Gottfried Weilenmann

Bernard Gauthier

 

Surnommé "Monsieur Bordeaux-Paris", du fait de ses quatre victoires sur la plus vieille des classiques françaises (avec Paris-Brest-Paris, toutes deux créées en 1891), Bernard Gauthier fut professionnel de 1947 à 1961.  Né le 22 septembre 1924 à Beaumont-Monteux dans la Drome, il est décédé le 23 novembre à Grenoble où il résidait depuis le début de sa retraite sportive. Il compte également à son palmarès  la 20ème étape du Tour de France 1948, le Circuit Provençal 1952 et 1958, 2 étapes du Dauphiné en 1954 et 1 en 1955, 1 étape de Paris-Nice 1955 et le Championnat de rance sur route 1956.

Au delà de sa carrière, il avait également réussi à se sauver des camps de la mort en 1943, en sautant du convoi Longwy-Longuyon, qui menait ensuite vers l'Allemagne nazie.

Bernard Gauthier

Jean Baldassari

 

Né le 18 décembre 1925 à Rueil Malmaison, Jean Baldassari est décédé le 10 décembre à Lignac dans le Limousin. Professionnel de 1948 à 1955, il a notamment remporté Paris – Camembert, deux étapes du Tour du Maroc ainsi qu’une étape du Circuit de l’Ouest. Il fut également vice champion de France sur route en 1952.

Jean Baldassari

Paul Sherwen

 

Né le 7 juin 1956 à Widnes dans le Cheshire, Paul Sherwen est mort le 2 décembre 2018 à Kampala en Ouganda où il habitait depuis 7 ans . Cette année il avait effectué son 40ème Tour de France : 7 en tant que coureur de 1978 à 1985 et  depuis 1986 en tant que consultant TV pour des chaînes britanniques, australiennes et américaines (Channel 4, NBC Sports, ABC, ESPN...), au côté de Phil Liggett. Il était ainsi devenu 'the voice of cycling' ("la voix du cyclisme") pour des millions d'amateurs anglo-saxons de cyclisme. Il  était passé professionnel en 1978 au sein de l'équipe Fiat, avant de rejoindre la formation La Redoute entre 1980 et 1985. A son palmarès on trouve une étape du Tour Méditerranéen et des quatre jours de Dunkerque, le Grand Prix de Denain et le Championnat de Grande Bretagne sur route

Paul Sherwen

Joseph Thomin

 

Professionnel de 1953 à 1964, Joseph Thomin, originaire du Finistère, est décédé le 16 décembre. Il était âgé de quatre-vingt-sept ans. Ce solide breton né à Ploudaniel était doté d’une remarquable pointe de vitesse. Il a participé à sept Tours de France portant notamment le Maillot vert sur le Tour 57 et remportant l'étape Montpellier - Aix-en-Provence du Tour 56. A son palmarès on trouve également une étape du Dauphiné Libéré, le Tour de l’Oise et de nombreuses courses en Bretagne.

Joseph Thomin

Notes :
Cet article est constitué d’informations glanées dans les sites suivants que nous souhaitons vivement remercier.

www.siteducyclisme.net
www.memoire-du-cyclisme.eu
www.sudgirondecyclisme.fr
www.cyclingnews.com
www.cyclismactu.net
www.velo101.com
http://veloquercy.over-blog.com/
www.lequipe.fr
www.rtbf.be


2015

De Clercq René

Victime peu après minuit d'un accident vasculaire cérébral, est décédé le dimanche 1er janvier 2017. Né à Compiègne le 16 mars 1945, ce coureur belge fut sacré champion du monde de cyclo-cross chez les amateurs, en devançant Roger De Vlaeminck à Magstadt (Allemagne) en 1969. Deux ans plus tard, il fut aussi médaillé de bronze chez les professionnels. Professionnel de 1970 à 1976 René était le père de Mario De Clercq, bon routier sprinter  et surtout, triple champion du monde de cyclo-cross.

De Clercq René

 

Dmytro Grabovskyy

Dmytro Grabovskyy est mort, à Arad en Israël, le 22 janvier d'un arrêt cardiaque. Il était âgé de 31 ans. Dans les années 2000, l'Ukrainien avait été l'un des meilleurs coureurs mondiaux chez les jeunes. En 2003, il avait terminé 2ème du Championnat du Monde Juniors du contre-la-montre. Deux ans plus tard, à Madrid, il avait remporté le Championnat du Monde Espoirs en battant l'Australien William Walker et le Russe Evgueni Popov. Trois jours plus tôt, il avait terminé 2ème du contre-la-montre, battu ( comme en 2003), par le Russe Mikhail Ignatiev. A son palmarès amateur on trouve également deux titres de Champion d'Europe du contre-la-montre Espoirs et le Tour des Régions Italiennes.
Recruté en 2007 par Quick Step-Innergetic, Dmytro Grabovskyy ne perça jamais chez les professionnels. Non-conservé par l'équipe belge, il avait rejoint ISD–Neri jusqu’en 2011. Redevenu amateur, Dmytro Grabovskyy prît en 2013 la nationalité israélienne. Vainqueur de nombreuses courses dans son pays d’adoption il conquit le titre de Champion d'Israël du contre-la-montre en 2015.

Dmytro Grabovskyy

Léopold ROSSEEL

L'ancien professionnel belge Léopold ROSSEEL, né à Meulebeke le 11 mai 1934, est décédé à Izegem le 28 janvier 2017. Il fut professionnel de 1958 à 1963, il remporta au cours de sa carrière 15 victoires dont le G.P Flandria en 1961.

Léopold Rosseel

   
   
Roger Pingeon

L’ancien champion cycliste Roger Pingeon, vainqueur du Tour de France 1967, est mort le 19 mars 2017 d’une crise cardiaque à l’âge de 77 ans à son domicile de Beaupont dans l’Ain. Né le 28 août 1940 à Hauteville, Roger Pingeon était surnommé "l'échassier" à cause de ses longues jambes. Roger Pingeon était un coureur de grande classe au moral fragile, souvent accablé par le découragement mais doté d'une grande intelligence de course. 12ème du Tour et 5ème du Dauphiné 65 pour sa première saison, il connait une saison 1966 difficile. Après ses abandons à Paris-Nice et au « Dauphiné », il annonçe chaque fois qu’il arrête la compétition. Mais en 1967, retrouvant de l’ambition et de la volonté, il gagne le Tour, après avoir conduit une magistrale échappée dans l’étape Roubaix – Jambes, en Belgique.

Ses principales victoires :
Tour de France 1967, 5ème en 68 et 2ème en 69
Tour d’Espagne 1969
1ère étape du Dauphiné 72
Flèche Enghiennoise (Bel) 69
Grand Prix de Plumelec 74
4 étapes du Tour ( 1 en 67, 2 en 68, 1 en 69)
2 étapes du Tour d’Espagne 1969
2ème du Dauphiné Libéré 70, 3ème en 69
2ème du Tour de Suisse 72

Chad Young

Le jeune espoir américain, Chad Young, de l'équipe cycliste américaine Axeon Hagens Berman est décédé le 28 avril des suites d’une lourde chute survenue lors de la dernière étape du Tour de Gila (sud-est des États-Unis). Il était né le 8 juin 1995.

Scarponi-Michele

Michele Scarponi est décédé le 22 avril, suite à un accident de la route survenu pendant une séance d'entraînement. Percuté par un van, le vainqueur du Tour d'Italie 2011, suite à la disqualification d'Alberto Contador, serait mort sur le coup. Ayant débuté sa carrière professionnelle en 2002 au sein de l'équipe Acqua & Sapone-Cantina Tollo, il se distingue dès 2003 en terminant 16ème du Tour d'Italie, 13ème du Tour d'Espagne mais aussi 4ème de Liège-Bastogne-Liège et 7ème de la Flèche wallone. Impliqué dans la sulfureuse affaire Puerto, il est suspendu dix-huit mois après avoir avoué s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Fuentes. En 2012, il a été à nouveau suspendu trois mois pour avoir collaboré avec le médecin Michele Ferrari. A son palmarès on trouve outre le Giro 2011, trois étapes du Giro (deux en 2009 et une en 2010). Il a également terminé trois fois quatrième de l'épreuve (2010, 2012, 2013). Il a remporté la semaine Coppi-Bartali en 2007 la semaine cycliste lombarde en 2004 et 2010, Tirreno-Adriatico 2009, le Tour du Trentin 2011, le Grand Prix de la Côte Etrusque 2013...Quelques jours avant sa disparition tragique, Michel Scarponi s'était distingué en dominant la première étape du Tour des Alpes, qu’il avait terminé à la 4ème place au général.

Michele Scarponi

Walkowiak Roger

Roger Walkowiak, vainqueur du Tour de France 1956, est décédé le 7 février à l'âge de 89 ans à Vichy. "Walko" était le plus ancien vainqueur du Tour après le décès du Suisse Ferdi Kubler à la fin du mois de décembre 2016. Il laisse cette place désormais à l'Espagnol Federico Bahamontes, qui a remporté le Tour 1959. Né le 2 mars 1927 à Montluçon, ce coureur discret et modeste avait vu son nom composer une expression, "un Tour à la Walko" censée désigner une course-loterie ou, à tout le moins, un vainqueur de second ordre. Cette expression dont il avait finalement beaucoup souffert était totalement oublieuse des qualités de ce descendant d'immigrés polonais, honnête rouleur et bon grimpeur. Pourtant le Tour 1956 ne fut pas une course au rabais. Au départ se trouvaient deux grimpeurs exceptionnels, le Luxembourgeois Charly Gaul et l'Espagnol Federico Bahamontès mais également le Belge Stan Ockers et le Français Raphaël Géminiani. Professionnel de 1949 à 1960, Walko a également remporté une étape du Circuit de l’Ouest 52, deux étapes de la Vuelta 56 (dont le CLM par équipe) et une étape de la Vuelta 57. 2ème du Dauphiné Libéré en 55, il termina également 8ème de Milan San Remo en 53 et 3ème du Tour de l’Aude en 1960.

Roger Walkowiak

Serge Baguet

Né le 18 août 1969, l'ancien Champion de Belgique 2005, vainqueur de la 17ème étape du Tour de France 2001, Serge Baguet est décédé à l'âge de 47 ans des suites d'une longue maladie, le 8 février. Serge Baguet qui a couru au sein des équipes belges, Lotto et Quickstep-Innergetic, avait également remporté la Druivenkoers-Overijse 2001, ainsi que 2 étapes de la Ruta del Sol en 2005. Spécialiste des classiques il fut souvent placé mais rarement gagnant : 2ème de la Coppa Sabatini en 2001, 3ème de l’Amstel Gold Race en 2001, 2ème du Grand Prix de Plouay en 1992 et en 2004, 2ème de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2002...

Serge Baguet

André Vlaeyen

André Vlaeyen est décédé le lundi 20 février alors qu'il effectuait une sortie à vélo. Âgé de près de 86 ans, il a été victime d'un arrêt cardiaque. Coureur racé André Vlaeyen était un sprinter très rapide. Né à Herselt le 17 mars 1931, il fut professionnel de 1954 à 1962. Sacré champion de Belgique à deux reprises en 1956 et en 1957, on trouve également à son palmarès fort de 33 victoires le Tour de l’Ouest 54 , le Circuit du Limbourg 54, le Tour de Belgique 56, une étape du Giro 57, A travers la Belgique 58.

Cipriano Chemello

Né le 19 juillet 1945, Cipriano Chemello, est décédé à Bassano del Grappa le 14 février à l’age de 71 ans. Spécialiste de la poursuite par équipes, il fut Champion du Monde de la discipline en amateurs en 1966 et 1968. Il a également été médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de 1968. Professionnel sur route de 1969 à 1973, il remporta deux étapes du Tour de Catalogne 1969 et la 1ère étape de Paris-Nice 1970.

Luis Pedro Santamarina Antoñana

L'ancien Champion d'Espagne 1967, Luis Pedro Santamarina Antoñana est décédé le 6 février à Portugalete. Il était né le 25 juin 1942 à Abanto-Zierbena au Pays Basque. Vice champion du Monde des 100 km par équipe en 1964, Champion d'Espagne des indépendants en 1965, il fut professionnel de 1966 à 1972. A son palmarès on trouve 1 étape de la Ruta del Sol 64, 1 étape de la Vuelta en 68 et en 70, 1 étape du Giro 1968, le Tour d'Aragon 1970, le Tour du Pays Basque 70 et le Tour des Vallées Minières 1972.

Source : http://monografiashistoricasdeportugalete.blogspot.fr/

Yves Chabrier

Né le 27 avril 1936, Yves Chabrier est décédé le 17 janvier. Membre de l'équipe de France amateur, à plusieurs reprises, participant à des épreuves réputées, comme le Tour du Maroc 1960 où il remporta l'étape clm par équipe. Professionnel dans la catégorie indépendant en 1960 il était ami de Raymond Poulidor avec lequel il participa à plusieurs reprises au Bol d'Or des Monédières, où il prît la 13ème place en 61, derrière Gérard Saint, vainqueur, et Ercole Baldini.

Nicole Van den Broeck

L'ancienne cycliste Nicole Van den Broeck est décédé le lundi 17 avril 2017, à l'âge de 70 ans. Elle avait été Championne du Monde à Barcelone en 1973, et avait remporté cinq fois le Championnat de Belgique sur route 1969, 1970, 1973, 1974 et 1977). Elle décrocha également à deux reprises le titre national en poursuite individuelle. Elle était née le 9 novembre 1946 à Meise.

 

Linas Rumsas

Le 2 mai 2017, quelques jours après les disparitions de l'Italien Michele Scarponi, de l'Américain Chad Young, et du Champion de Namibie Raul Costa Seibeb, tué dans un accident de voiture, Linas Rumsas est décédé. Il était né le 4 octobre 1995. Le jeune coureur lituanien de l'équipe ALTOPACK-EPPELA a été retrouvé mort à son domicile de Lucques en Italie. Les causes de son décès ne sont pas encore connues, mais Linas Rumsas aurait été victime d'un malaise. Fils de Raimundas Rumsas, champion de Lituanie en 2002 et troisième du Tour de France la même année, Linas Rumsas s'était signalé en remportant le championnat national espoirs et en s'illustrant sur des courses italiennes. Le fils de Raimundas Rumsas avait ainsi terminé sur le podium du Poggio alla Cavalla, avant de terminer cinquième de la Terranuoeva Bracciolini. Hélas l’ombre du dopage plâne de plus en plus sur cette disparition tragique et début octobre, c’est son frère aîné, Raimondas Junior, qui a été « suspendu à titre conservatoire », un mois après un contrôle inopiné réalisé en marge d’une course toscane, qui s’est révélé positif à l’hormone de croissance. Pour le quotidien La Stampa, « c’est presque une chance que le TNA [Tribunal national antidopage italien] l’ait dépisté. Peut-être lui ont-ils même sauvé la vie ».  (http://www.lemonde.fr/)

Albert Bouvet

Albert Bouvet est décédé 20 mai 2017 à l'âge de 87 ans dans l'Essonne. Il était né le 28 février 1930 à Mellé (Ille-et-Vilaine). Il aura consacré toute sa vie à sa passion le cyclisme, d'abord comme coureur puis comme organisateur de courses. Excellent pistard, il décrocha le titre national en poursuite, à 5 reprises et il devint vice-champion du monde, de la discipline en 57 et 59 battu à chaque fois par Roger Rivière. Sur la route, il s'illustra en remportant Paris-Tours 1956, au terme d'une longue échappée. Surnommé «le Bouledogue de Fougères» Albert Bouvet fit partie de la grande équipe de France qui aida Jacques Anquetil à enlever son premier Tour de France en 1957. A son palmarès on trouve également 2 étapes du Tour de Romandie, 1 étape du Tour de l’Ouest, 1 étape du Circuit des 6 provinces, 1 étape du Tour du Sud Est et deux 2ème place lors du Grand Prix des Nations. Après sa carrière de coureur cycliste, Albert Bouvet rejoignit "Le Parisien-Libéré" puis la Société du Tour de France qui devint par la suite Amaury Sport Organisation où il travailla pendant près de 30 ans dans un rôle d'adjoint des grands patrons du Tour, Jacques Goddet, Félix Lévitan, Jean-Marie Leblanc. En 1968, à la demande de Jacques Goddet, il redynamisa le parcours de Paris-Roubaix en trouvant, avec l'aide de son ami Jean Stablinski, les secteurs pavés qu'affrontent toujours aujourd'hui les coureurs, dans le Cambrésien et le Valenciennois.

Albert Bouvet

Réginald Arnold

L'ancien champion Australien Reginald Arnold est décédé le 23 juillet à Nerang dans le Queensland australien. Né le 9 octobre 1924, le coureur Australien fut en son temps un des meilleurs coureurs de Six Jours du monde. Vainqueur de 16 Six Jours au cours de sa carrière (Berlin, Anvers, Gand, New-York, Paris, Londres…) il fit longtemps équipe avec Albert Storm (6 succès) avant d’être associé à Ferdinando Terruzzi (5 victoires) mais également avec Rick Van Loy ou Stan Ockers. Champion d’Europe de l’américaine en 57 avec Nandino Terruzzi, il remporta également quelques victoires sur route dans son pays.

Reisser Raymond

Né le 10 décembre 1931 à Lyon, Raymond Reisser, qui fut notamment coéquipier de Roger Walkowiak dans le Tour de France 1956, est décédé le 4 avril 2017. Professionnel de 1955 à 1958, sa pointe de vitesse lui permit de lever les bras à 5 reprises au plus haut niveau. Son palmarès est également fort de 148 victoires chez les amateurs. Après sa carrière cycliste, installé en Lorraine, il était devenu l'organisateur du Circuit des Mines, l'une des plus belles courses à étapes française qui a malheureusement disparu du calendrier en 2012.

Willy Schroeders

Né à Sint-Agata-Rode le 9 décembre 1932, l'ancien champion belge Willy Schroeders est décédé le 28 octobre à Woluwé-Saint-Lambert. A son palmarès, on peut noter, entre autres, ses victoires dans Bruxelles-Ingooigem 63, au G.P Stad Vilvoorde 62, les 3ème et 19ème étapes du Giro 61, la 6ème étape du Giro 62, le G.P des Ardennes 59, la 2ème étape du Tour de Catalogne 57, ou encore le G.P du Brabant 56. Il porta le maillot jaune durant trois jours lors du Tour 1962 grâce à la victoire de l’équipe Faema dont il faisait partie, lors du CLM par équipe.

Emile Baffert

Membre de l'équipe de France du Tour à deux reprises, Emile Baffert est décédé à l'âge de 92 ans le 25juillet 2017. Né le 26 août 1924 à Grenoble, il fut professionnel de 1946 à 1955. A son palmarès fort de 21 victoires on trouve notamment la 22ème étape du Tour de France 50, le Critérium d'Europe 47 et 52, une demi-étape du Critérium du Dauphiné-Libéré 47, une étape du Tour d'Afrique du Nord 52, le Tour du canton de Genève 55.

Busto Emmanuel

L’ancien professionnel Emmanuel Busto est décédé le 9 octobre 2017 à Saint Rémy de Provence. Né le 1er octobre 1932, à Cransac dans l’Aveyron, Emmanuel Busto avait travaillé comme mineur dans les mines du Bassin de Decazeville avant de servir en Algérie. Il fut professionnel de 1957 à 1963. Grâce à sa pointe de vitesse il s econstitua un solide palmarès chez les amateur. Chez les pros il remporta notamment le Tour du Var 57, le Tour de l’Aude 58, 1 étape du Dauphiné Libéré 60 , 1 étape du Tour de Catalogne 61. Il particpa à 6 reprises au Tour de France et il termina 5ème de la Vuelta en 59.

Philippe Chaumontet

Né le 4 décembre 1961 à Frangy (74), Philippe Chaumontet est décédé à Orthez le 6 novembre dernier à l'âge de cinquante-cinq ans. Vainqueur de courses difficiles chez les amateurs comme le Tour du Chablais 1983, le Tour du Béarn 1984, le Tour du Dauphiné-Savoie, l'Essor Savoyard et le tour de la Réunion 1987. Portant les couleurs d’une équipe amateur espagnole en 1988 il décroche 5 victoires probantes qui lui permettent de décrocher un contrat pro. Hélas son passage chez les pros en 1989 dans l’équipe Puertas dont Luis Ocana devait être le Directeur Sportif ne se concrétisa pas pour des problèmes administratifs. Ayant mis un terme à sa carrière en 1990 il occupa durant plusieurs années le poste de CTD des Pyrénées-Atlantiques.

(note personnelle – A.Rivolla)
Pour l’avoir cotoyer pendant quelques années en toutes catégories, je garde le souvenir d’un coureur de talent et d’un fin tacticien. Lors des championnats de France amateur en 1987, où nous représentions le Comité Dauphiné Savoie, j’ai découvert derrière le capitaine de route, un homme discret, loyal et profondément honnête.


Picot Fernand

Né le 10 mai 1930, Fernand Picot est décédé le 22 octobre dernier dans sa ville natale de Pontivy. Avant de passer professionnel en 1953 Fernand Picot remporta plus de 100 courses chez les amateurs dont 24 en 1949. A son palmarès on trouve notamment le circuit de l'Aulne 54, 2 étapes et le classement final du tour de Champagne 55, la 3ème étape du Dauphiné Libéré 56, la 3ème et la 9ème étape du Dauphiné Libéré 57, la 6ème étape de Paris-Nice 58 et la 2ème étape du Midi-Libre 59. En 1961, il connaît probablement sa meilleure année en s’imposant sur Gênes-Nice, le grand prix de Plouay, la Mi-Août Bretonne et le classement par points du Dauphiné-Libéré. Il remporta une seconde fois le grand prix de Plouay en 1963.

Valentin Huot

Né le 1er mai 1929 à Cressenseac-et-Pissot, Valentin Huot est décédé à son domicile de Manzac-sur-Vern en Dordogne, le 21 novembre 2017. Grimpeur au punch redoutable, il n’était pas apprécié dans le peloton à cause de son caractère très individualiste. Bête noire de l'équipe de France, jalousé et peu apprécié jusqu'au sein de sa propre équipe, il n'a jamais évolué dans un climat favorable à son plein épanouissement. Pro de 1954 à 1962, il enleva le titre de champion de France à deux reprises en 57 et 58. Il remporta également Paris-Limoges 54, le Midi-Libre en 60, le Mont Faron 56, 3 fois le grand prix de Cenon 54, 55, 59... Il a participé à 6 Tours de France et a terminé 6ème des championnats du monde 58.

Sharon Laws

Née le 7 juillet 1974 à Nairobi, la championne Britannique Sharon Laws est décédée des suites d’une longue maladie, le 16 décembre 2017. Sharon Laws a d’abord été une excellente vététiste remportant plusieurs épreuves sud africaine dont la très difficile Cape Epic en 2004 et 2009 avant de s’intéresser à la route et de passer professionnelle à 33 ans. Championne de Grande Bretagne du CLM en 2008, elle a également remporté le titre sur route en 2012, le Tour de Berne  ainsi qu’une étape du Tour d’Ardèche 2010. Son palmarès comporte également de nombreuses places d’honneur :médaille de bronze lors des championnats du monde du CLM par équipe, 3ème ud Gracia Orlova, 5ème de l’Emakumeen Bira, 7ème du Tour du Salvador, 8ème du Tour de Thuringe Diplomée de biologie elle a travaillé en tant que consultante en envrionnement pour le gouvernement Britannique et pour l’ONU. 

Eddy Pauwels

Eddy Pauwels

L'ancien coureur belge, Eddy Pauwels, est décédé le6 mars à Edegem. Né le 2 mai 1935 à Bornem près d’Anvers, il fut tout au long de sa carrière un grimpeur au caractère offensif et il s’illustra particulièrement sur le Tour. Maillot jaune sur le Tour de France 59 à l’issue de l’étape de Bayonne, il remporte deux étapes du Tour 61 dont celle des cols de Peyresourde, Aspin, Tourmalet et Aubisque à Pau, il se classe 9ème au général. En 62, il est 10ème à Paris après avoir gagné une nouvelle étape. En 1963, vainqueur de la 1ère étape à Epernay, il prend le maillot jaune qu'il conserve pendant trois jours. A son palmarès, on trouve également 1 étape du Tour de Belgique 59, les 3 jours d’Anvers 60, Il terminae également 4ème du Critérium du Dauphiné Libéré en 60, 4ème du Tour de Romandie 64, et 9ème du Tour d'Espagne 62.

Pauwels Eddy

Voir les retrospectives des cyclistes disparus pour les années : 2012 - 2013 -2014 - 2015 - 2016

 

 
 
     

 
 

   © lepetitbraquet.fr